Le parc de Furfooz, magnifique réserve naturelle, qui fait le bonheur des enfants!

Temps de lecture/ Leestijd: 8 min.
les grottes du parc de Furfooz

Cet été, comme nous avons décidé de ne pas partir à l’étranger, nous jouons aux touristes dans notre région 😊 Car il faut bien avouer que nous sommes encore loin d’avoir fait le tour des lieux et sites  à découvrir. Pourtant entourés d’endroits magnifiques, nous ne prenons que rarement le temps de réellement les visiter. Mais aujourd’hui, c’est la journée parfaite pour aller nous promener, en famille, au parc de Furfooz, magnifique réserve naturelle, situé dans la basse vallée de la Lesse entre Houyet et Dinant, et à environ 20 minutes de La Maison du Meunier.

Nous choisissons ce lieu pour les raisons suivantes :

  • La possibilité de faire une promenade assez courte, approximativement 4 km
  • La diversité du parc au niveau archéologique, naturel et  géologique
  • La proximité par rapport à d’autres lieux intéressants, le château de Vêves, la citadelle de Dinant, etc.
  • La présence de la buvette, La Flobette à mi-parcours
  • Le prix démocratique  et la possibilité d’un ticket combiné promotionnel avec d’autres sites dans les alentours. 

L’entrée, le chalet d’accueil, une cabane bucolique hors du temps.

Comme a l’habitude je motive ma petite tribu d’aller  à la découverte du parc Furfooz, réserve naturelle, dont je ne connais que le nom. C’est un site dont on ne m’a encore jamais parlé tant au niveau de mes proches qu’au niveau des hôtes.

Pourtant le lieu m’interpelle depuis longtemps mais voilà, il faut s’organiser et trouver le temps et la motivation pour y aller.

Comme je ne sais pas trop à quoi m’attendre ce sera la surprise pour tous 😉.

En arrivant sur les lieux, un peu après l’heure d’ouverture cad 10 h, il y a déjà quelques voitures sur le parking. Je suis directement interpellée par le nombre de voitures avec numéro de plaque étranger. Là je me dis immédiatement que cela doit vraiment en valoir la peine.

A L’entrée du site se trouve le chalet d’accueil, une sorte de cabane.

Celle-ci me fait penser à des cabanes comme nous les avons vu lors de notre voyage dans la jungle du Costa Rica. Oui je sais j’ai parfois beaucoup d’imagination mais au premier coup d’œil cela m’a rappelé ce voyage. Sans doute la présence des feuillus, la verdure omniprésente et l’état bucolique du lieu.

Nous réglons le droit d’entrée du parc Furfooz, réserve naturelle, qui s’élève à 10€ pour nous 4. Le prix par adulte étant de 4€. Pour les enfants nous payons 1€ pour chacun.

le parc de furfooz et le chalet d'accueil

Les thermes romains,  chauffés par un système d’hypocauste.

Après avoir grimpé plusieurs marches nous arrivons tout de suite aux thermes romains. Ceux-ci ont été entièrement reconstruites en 1958.

Près du petit édifice se trouve une maquette reprenant la découpe et les explications relatives aux thermes et son système d’hypocauste.

le parc de furfooz et la maquette des thermes romains

L’hypocauste n’est pas un simple chauffe-eau mais bien un système de chauffage central par rayonnement. Ce système de chauffage par le sol, est composé de deux parois entre lesquelles circulent l’air chaud.

Nous poursuivons notre balade pour arriver sur le plateau où se trouvent les ruines de la forteresse romaine et médiévale. Autant je peux avoir beaucoup d’imagination pour certaines choses, autant ici j’ai du mal à m’imaginer la grandeur de la forteresse.

ruines de la forteresse romaine et médiévale a furfooz

Nous nous dirigeons vers le bord du plateau et découvrons le magnifique point de vue avec en contrebas la Lesse. Je suis surprise par la hauteur à laquelle nous nous trouvons.

Le Trou du Grand Duc, digne d’une carte postale.

A partir de là nous marchons vers le fameux Trou du Grand Duc. C’est souvent  cette image qui est mise en avant lorsqu’on évoque le parc de réserve naturelle de Furfooz. Et aucun doute c’est vraiment une superbe image, digne d’une carte postale, qui s’offre à nous. Il faut d’abord descendre pas mal de marches pour découvrir ce beau spectacle.

reserve naturelle furfooz et le trou du grand duc

Par ma part, c’est surtout à partir de cet endroit que je commence à réellement apprécier la beauté du lieu.

Le chemin est bien balisé avec des numéros à suivre, donc a priori, impossible de se tromper. A certains endroits plus dangereux, compte tenu du précipice, des lignes jaunes sont tracées pour indiquer la limite à ne pas franchir.

En sortant du Grand Duc, nous poursuivons notre balade sur le plateau pendant quelque temps pour ensuite  commencer la descente en lacets vers la Lesse.

la sortie du trou du grand duc

En route dans l’érablière du ravin !

C’est comme cela qu’on nomme la forêt que nous allons parcourir.  Elle s’étale sur des fortes pentes et est établie sur des éboulis. C’est par un sentier qui serpente toute cette forêt que nous allons arriver au niveau de la Lesse.

l'érablière de furfooz
l'érablière de furfooz

Mais avant cela nous allons passer par des grottes et des cavernes portant des noms bien particuliers comme le Trou des Nutons, le Trou du Frontal, Le Trou de la Mâchoire, etc…

L’imagination de mes enfants  commence à déborder et l’aventure peut démarrer 😊

caverne dans le parc de furfooz

Pour ma part je suis vraiment étonnée et agréablement surprise par la diversité du parc. Dans cet endroit-ci du parc on pourrait se croire dans une forêt tropicale. C’est vraiment surprenant.

l'érablière de furfooz

De caverne en caverne, à la recherche de l’ours.

Et c’est dans cette partie du parc que mes enfants s’éclatent. Ils courent d’une grotte à l’autre en grimpant sur tout en s’imaginant que dans chaque coin de la grotte tout à coup un ours pourrait surgir.

Mon petit Harold joue le jeu à fonds avec son plus grand frère, mais me demande à chaque fois s’il y a vraiment un ours dedans 😉

grotte du parc de furfooz

C’est évident que pour cette excursion il faut prévoir des vêtements adaptés cad qui peuvent se salir. Car dans les grottes le sol est glissant et la terre, de couleur rougeâtre est collante.

Une pause s’impose.

Après avoir exploré les cavernes nous voilà au niveau de la berge de la Lesse. C’est amusant de voir tous les kayaks passer et de se retrouver à la même hauteur qu’eux.

Nous continuons notre chemin et tombons sur la buvette « La Flobette ». Le lieu est super, aménagé de façon bucolique avec des rondins de bois en guise de tabourets et tables.

Nous y prenons place à l’agréable terrasse au bord de l’eau. Nous nous sentons réellement en vacances.

On décide d’y prendre un verre mais il est tout à fait possible de s’y restaurer également. La carte est composée d’une restauration artisanale et sauvage. Certaines boissons sont également faites maison.

On serait tenté d’y passer plus de temps, mais selon le plan, nous avons encore un certain chemin à parcourir. Et il faudra inévitablement remonter puisque la promenade est en fait une boucle. 

Retour en passant par l’hôtel à insectes.

Pour continuer notre balade nous devons passer directement derrière la buvette et gravir l’escalier qui se présente là. Heureusement que nous avons pris des forces 😊

Ensuite nous nous retrouvons à nouveau plutôt dans une partie plus facile, sans dénivellation.

Nous arrivons dans une sorte de clairière avec au fond ce qui ressemble à une grande cabane de jardin. Bien entendu la curiosité de mes enfants l’emporte et nous allons voir de quoi il s’agit.

Nous découvrons qu’il s’agit d’un hôtel à insectes mais en particulier d’une ruche à abeilles.  L’accès pour les abeilles vers la ruche a été entouré de plexiglas ce qui nous permet d’admirer le beau spectacle du va et viens de milliers d’abeilles.

Un grillage est installé tout autour de la ruche afin de s’assurer que les visiteurs ne puissent pas trop s’approcher.

Selon le plan nous voyons que nous devons encore passer par le Puits des Vaux avant d’arriver là où nous avons démarré.

C’est un sacré gouffre avec une dénivellation de 30 mètres. D’ailleurs au siècle dernier un accident mortel y a eu lieu. A cet endroit, une croix de pierre s’élève en bordure du chemin.

Pas très rassurés au bord de ce gouffre, nous poursuivons rapidement notre promenade pour arriver quelques minutes plus tard au niveau du parking.

Une jolie escapade familiale à recommander.

J’ai réellement apprécié notre escapade en famille au parc de Furfooz, réserve naturelle pour les raisons suivantes :

  • la diversité du parc
  • l’aspect aventure où les enfants peuvent laisser libre cours à leur imagination
  • la longueur de la promenade, qui n’a suscité aucune remarque de la part de mes enfants
  • la proximité de la Lesse, surtout si on envisage de combiner avec une descente de celle-ci
  • le prix très démocratique

Toutefois pour ma part il y a 2 points d’attention à ne pas négliger ;

  1. la balade est certes relativement courte, mais elle n’est pas de tout repos. Il faut une bonne condition physique, car beaucoup de marches et un terrain glissant à certains endroits.
  2. Le parc peut à certains endroits être dangereux par les précipices et gouffres. Des balises attirent l’attention des visiteurs, mais avec vos enfants, soyez vigilants !

C’est une excursion que je recommande à faire en famille. Il est évident que le parc est malheureusement inaccessible aux PMR (Personnes à Mobilité Réduite) et en poussette. Par contre les animaux sont autorisés. Il y a un parking gratuit sur place qui semble suffisamment grand pour accueillir tous les visiteurs.  Et si on a une petite fringale il y a moyen de grignoter  de petites choses à miparcours à La Flobette.

Cette jolie escapade peut se faire en 2 heures voire un peu plus surtout si vos enfants se prennent au jeu dans les grottes ou si vous prenez le temps d’admirer les magnifiques paysages au passage.

Besoin de plus d’infos pratiques ?

Visitez le site du parc de Furfooz ou faites-vous une petite idée grâce à cette photo 360 degrés.

Également à visiter dans la région du parc de Furfooz

  • Le Château de Vêves   (3.5 km)
  • La descente de la Lesse apd Gendron (5.4 km)
  • La citadelle de Dinant (7.9 km)
  • La Grotte La Merveilleuse (10 km)

Vous souhaitez découvrir d’autres idées d’escapades, abonnez-vous sans tarder à ma newsletter ! Merci et à bientôt pour de nouvelles aventures.

Partagez sur:
la maison du meunier

La Maison du Meunier
Rue Haute 15,
5332 Crupet - Belgique
Tél : +32 (0) 471 56 59 58

info@maisondumeunier.be
Inscrivez-vous à notre Newsletter pour être au courant de nos découvertes et actualités
* indicates required
Language

©La Maison du Meunier 2019 - Webmaster: J-une: Communication & Web Agency